Palpation musculaire de la cuisse  

 : Palpation musculaire de la cuisse  

PDF 

Imprimer 

E-mail 

 

 

 

http://www.etudiant-podologie.fr/index.php?option=content&task=view&id=754

A : Face antérieure de la cuisse: le quadriceps :

Décubitus dorsal :

Droit antérieur :
Flexion de hanche et une extension du genou.
Faire une opposition à cette flexion de hanche, le droit antérieur est la masse
à mi-cuisse.

Le vaste interne et externe :
Toujours même position, la main sous le genou du patient, lui demander de l'écraser avec son genou, voir de lever le pied.
On voit le vaste interne qui descend bien plus bas que le vaste externe.

Droit interne :
Partir de l’abduction, demander une adduction contre opposition.
Le moyen adducteur est le repère, en dedans on retrouve une bandelette fibreuse sur la totalité de la face interne de la cuisse.

Tubercule du grand adducteur:
Visualiser le bord interne ou postérieur du vaste interne, le mettre en contraction.
Mettre son doigt à l’aplomb du bord postérieur et effectuer une flexion de genou avec abduction contre opposition.
Palper en profondeur, le pouce bute sur le tubercule du 3e faisceau du grand adducteur.
Il se situe entre le droit interne en dedans et le vaste interne en dehors.


B : Face externe de la cuisse :

Bandelette illio tibial :
Structure aponévrotique, recouvre la face externe de la cuisse.
Elle fait partie du deltoïde fessier, elle part du grand trochanter jusqu'aux tubercule de Gerdy et bord latéral externe de la rotule.
Patient décubitus dorsal ou latéral, la hanche fléchi et le genou en extension, faire une abduction contre opposition.
La bandelette est beaucoup mieux visualiser avec une rotation interne.

NB: dans la marche, elle tend à réduire le flexum du genou, donc à éviter la rotation interne.


C : Face postérieure: les ischio-jambiers :

Tubérosité ischiatique : difficile à individualiser.
Creux poplité : ils en forment la limite supéro-interne et externe.
- Externe : courte et longue portion du biceps;
- Interne : demi-membraneux et demi-tendineux.

Patient en décubitus ventral, hanche en position neutre, flexion du genou avec contre opposition. On peut y associer une rotation interne pour les mettre en évidence.

Le demi-tendineux :
En interne, c’est le tendon le plus superficiel (limite supéro-interne du creux poplité)

Le demi-membraneux :
A mi-cuisse en dehors du tendon du demi-tendineux, on a sa masse musculaire.

Courte et longue portion du biceps :
Flexion contre opposition, rotation externe, individualiser le tendon de son attache distale qui s'insert sur la tête du péroné.
En dedans du tendon (les fibres sont obliques en bas et en dehors) et un peu plus en bas sur la face externe de la cuisse la courte portion du biceps vient se joindre au tendon terminal (les fibres sont obliques en bas et en dedans)

Décubitus dorsal, hanche et genou fléchis, demander au patient d'enfoncer son talon sur la table pour mettre en contraction les ischio- jambiers.
Le tendon le plus superficiel et le plus interne c’est le demi-tendineux. En allant vers l'extérieur, le tendon que l'on sent tout de suite c'est le demi-membraneux.
De dedans en dehors :
- couturier ;
- droit interne ;
- demi- tendineux ;
- demi- membraneux ;
- Le biceps est le seul tendon externe.